SCIC ERE 43: de l’arbre au radiateur

Phase de transformation du bois (c) ERE 43

Phase de transformation du bois: l'intégralité de la filière est maitrisée dans le modèle "de l'arbre au radiateur" proposé par ERE 43. (c) ERE 43

Publié par Yannick Régnier le 02/10/2012

ERE 43 (Energies Renouvelables et Environnement) a été créée en 2001 sous forme associative pour éveiller les consciences à la nécessaire transition énergétique. 5 ans plus tard, la structure a évolué vers un statut de SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collective) permettant de fédérer et d’impliquer les différents acteurs  (salariés, professionnels, fournisseurs, bénéficiaires clients, collectivités locales). Ses domaines d’intervention : la maîtrise de l’énergie, le développement des énergies renouvelables, et plus particulièrement la filière bois énergie.

Actuellement, le territoire d’intervention d’ERE 43 couvre l’est du département de la Haute Loire. Cette zone très boisée se caractérise par un climat semi continental avec un l’habitat diffus, situé à une altitude moyenne de 850 m et des besoins de chauffage importants. La forêt est très morcelée et mal entretenue.

La réflexion de la coopérative repose sur un constat tout simple : pourquoi continuer à utiliser une énergie fossile (mazout, gaz) pour chauffer les bâtiments collectifs ou industriels alors que le territoire dispose d’une ressource abondante et peu exploitée : le bois ?

Entre l’utilisation du bois bûche par les particuliers et les chaufferies de grande capacité alimentant des réseaux importants, il fallait trouver une solution intermédiaire viable capable de s’adapter au contexte local. C’est ainsi que la société coopérative a conçu, construit et mis au point une micro chaufferie bois Modul’R d’une puissance comprise entre 100 KW et 200 KW. Installée à proximité des locaux à chauffer, elle comprend la chaudière et le silo de stockage. Elle est alimentée à partir de bois déchiqueté de faible valeur (houppiers, branches et troncs secs de résineux). Construit sur le territoire, le Modul’R est livré prêt à être utilisé. Il est transportable, recyclable et son implantation est réversible. 

Les premières réalisations ont démontré que pour un meilleur service, plus efficace et rentable, il était nécessaire de maîtriser l’ensemble de la filière depuis la collecte du bois jusqu’à la production de chaleur, c'est-à-dire proposer un service clef en main de fourniture de chaleur renouvelable. Pour répondre à ces exigences, la création d’un espace bois énergie a été indispensable avec la mise au point d’un véhicule multi-fonctions Dromad’R capable de collecter, transporter le bois, assurer sa transformation en plaquette et approvisionner les chaufferies. Cet outil a lui aussi été développé avec des entreprises du territoire.

La vente de chaleur répond aux exigences suivantes :

  • implantation de la chaufferie à une distance de 30 km maximum du pôle bois énergie ;
  • la chaufferie est dimensionnée pour fournir 50 % des besoins de chauffage. Cette fourniture partielle est une incitation pour intervenir dans le cadre de l’amélioration thermique du bâti souvent classé au mieux C ou D dans notre département. Avec les partenaires associés en son sein, la SCIC est capable de réagir rapidement et efficacement pour étudier et réaliser une réhabilitation thermique des locaux ;
  • tarification progressive de la chaleur.

Cette entreprise n’aurait pas été possible sans l’écoute attentive et constructive de la commune du Mazet Saint-Voy, dans laquelle les premières chaufferies ont été expérimentées.

Perspectives

Aujourd’hui, l’ensemble de cette logistique est opérationnelle. Mais comme toutes les installations actuelles, elle reste tributaire des subventions publiques accordées. Cependant, ERE 43 espère rapidement disposer d’un potentiel suffisant de chaufferies pour pérenniser cette activité en assurant son autofinancement intégral.

Ce projet est à but structurant pour le territoire. Toutes les thématiques qui animaient les fondateurs de l’association sont encore vivantes : réduire la dépendance aux énergies fossiles, redynamiser la culture forestière, créer de l’activité, générer du savoir faire localement. Par la maîtrise complète de cette filière (de l’arbre au radiateur), ERE 43 participe à une réappropriation par l’ensemble du territoire de la richesse issue de ses forêts.