Les collectivités allemandes et autrichiennes toujours au sommet de l'Europe en 2013 !

Lauréats 2013 de la Ligue des Champions EnR

Les 12 champions réunis à l'occasion de la cérémonie de récompenses qui a eu lieu à Kassel le 24 septembre 2013, à l'occasion du congrès allemand des territoires 100% renouvelables.

Pubblicato da % autore%data

Plus de 10 000 territoires de 12 pays européens (dont 5 nouveaux en 2013) représentant 100 millions de personnes : tels sont les chiffres clés impressionnants de la quatrième saison de la Ligue des Champions EnR.

La cérémonie de récompenses a eu lieu pendant le congrès international des "territoires 100% renouvelables" à Kassel (Allemagne) le 24 septembre. 12 champions ont été distingués dans 4 divisions.

Champions européens 2013

Les champions européens de la saison 2013 sont, par division de taille:

Moins de 5 000 habitants

1er Wildpoldsried (Allemagne)
Mureck (Autriche)
Saint-Julien Montdenis (France)

De 5 000 à 20 000 habitants

1er ex-aequo Saerbeck (Allemagne)
1er ex-aequo Bruck Leitha (Autriche)
3rd Comhairle nan Eilean Siar (Ecosse)

De 20 000 à 100 000 habitants

1er Amstetten (Autriche)
Wangem im Allgäu (Allemagne)
Mouscron (Belgique)

Plus de 100 000 habitants

1er Trier region (Allemagne)
Perpignan Méditerranée (France)
Bergamo (Italie)

Douze pays participent à la compétition européenne: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Ecosse, France, Hongrie, Italie, Pologne, République tchèque, Roumanie et Slovénie. « Les pays nordiques et méridionaux doivent encore rejoindre le mouvement afin que la participation des territoires des 28 pays européens soit possible demain : nous les attendons ! », a lancé Yannick Régnier, responsable de l’action au CLER.

Les deux collectivités françaises récompensées cette année rejoignent Tramayes, la CC du Mené, Besançon (2012) et Chambéry (2011) parmi les champions européens des énergies renouvelables. Grenoble et Montdidier (2010), qui remettaient leur titre en jeu cette année, après avoir détenu leur trophée pour 3 ans, n’ont pu maintenir leur rang face à une concurrence qui s’est notablement durcie. Ce n’est que partie remise pour 2014 ! 

 

 

Comment les champions européens sont-ils définis?

Les capacités installées sur le territoire en énergies renouvelables sont toujours l’indicateur principal de la compétition. Cependant, des informations qualitatives (basées sur 30 critères sur l’engagement politique, l’approche stratégique et les actions mises en œuvre) soumises par les territoires jouent aussi un rôle clé lors du processus d’évaluation.

Dans chaque pays participant et chaque division, un seul territoire est sélectionné au niveau national pour disputer la finale de la Ligue des Champions EnR. Puis un jury européen, composé d’experts de l’énergie, de réseaux de collectivités, d’ONGs et de journalistes spécialisés, procède à un vote en deux tours. Un podium européen récompense donc nécessairement des territoires de 3 pays différents.