Revoir la 9ème téléconférence TEPOS en actions : "Comment mieux maîtriser les projets EnR sur son territoire ?"

Installation d'une toiture photovoltaïque (crédits DWATTS)

Installation d'une toiture photovoltaïque (crédits : DWATTS)

Pubblicato da % autore%data

Le processus de transition énergétique s’inscrit aujourd’hui dans un marché mondial, dans lequel les intérêts du territoire d’implantation sont plus ou moins bien pris en compte. Pourtant, la production d’énergie devient une ressource à enjeu dont les collectivités ont vocation à capter au mieux les retombées, dans leurs dimensions aussi bien économiques et financières, que sociales ou environnementales. 

Ce webséminaire s'adressait aux élu.e.s et technicien.ne.s des collectivités qui souhaitent se lancer dans l’aventure d’un projet d’énergie renouvelable, il était composé de quatre présentations.  

Énergies renouvelables : comment positionner la collectivité ? Quelle participation citoyenne ?

Entre un modèle de développement conventionnel d'un projet d'EnR et un développement d'intérêt territorial, il y a une multitude de montages possibles. Pour définir le positionnement de la collectivité, il est utile d'analyser ce qu'elle a à y gagner (plus la collectivité s'engage dans le projet, plus elle a de la chance de maximiser les retombées économiques pour le territoire) mais aussi les moyens dont elle dispose en termes de gouvernance, de financement, d'implication des citoyens pour être en phase avec son ambition. Accorder niveau d'ambition et moyens mobilisés reste indispensable à la réussite du projet. Pour une participation réussie des citoyens, la clef reste la sincérité sur le niveau de participation proposé (les règles du jeu) et l'écoute des participant.e.s !

Retour d'expérience : Le plan solaire loossois, quand acteurs publics, privés et citoyens s'unissent pour massifier les énergies renouvelables

Après avoir équipé son église de panneaux photovoltaïques, la commune de Loos-en-Gohelle a souhaité passer de l'expérimentation à la massification pour développer une économie territoriale durable. Son plan solaire contribue à cette ambition en visant la création d'une société de projet réunissant acteurs privés, publics et citoyens dans le but de développer les énergies renouvelables. Pour commencer, la commune a mis en place une concession sans service public pour la mise en place de panneaux photovoltaïques sur les toitures de 8 bâtiments communaux.

Retrouvez dans la présentation de Francis Maréchal, maire adjoint aux travaux, à l'urbanisme et à l'énergie de la Ville de Loos-en-Gohelle, le détail du fonctionnement de la SAS Mine de Soleil.

Comment choisir le bon mode d’intervention en matière d’EnR ?

Pour faire ce choix, il est nécessaire au préalable de faire un état des lieux du territoire en matière d'énergies renouvelables (potentiels de production, maturité de l'écosystème d'acteurs), de définir la volonté politique de la collectivité (positionnement recherché vis-à-vis des autres acteurs ? importance donnée au sujet ? appétences/réticences aux risques financiers et politiques ?) et évaluer la marge de manœuvre interne à la collectivité (compétences statutaires, foncier disponible, capacité financière, moyens humains et compétences mobilisables). A chaque objectif (planifier ? réguler ? essaimer ? faciliter/soutenir ? investir ?... ) correspond un ensemble d'outils mobilisables, tant juridiques que financiers, en passant par des outils de planification ou de mobilisation.

Le cabinet Espelia propose ainsi une suite de questions à se poser pour sélectionner le mode d'intervention le plus adapté. Il est important d'étudier toutes les possibilités avant de se lancer !

Retour d'expérience : Le plan EnR de la Communauté de communes du Pays Solesmois (CCPS)

Le plan EnR de la CCPS répond à trois objectifs : rationaliser le développement éolien sur son territoire pour atteindre un maximum de 40 machines, financer la transition énergétique et écologique du territoire, mutualiser au sein de l'intercommunalité le foncier mobilisé et les retombées fiscales. Pour répondre à ces objectifs, la collectivité a lancé un appel à projets pour le développement de 15 éoliennes supplémentaires et s'engage aux côtés des développeurs sélectionnés pour codévelopper les parcs.

Dans sa présentation, Camille Egal, responsable du pôle Urbanisme, Environnement et Gestion de l'Espace à la CCPS, détaille les étapes et les points d'attention de la définition de la stratégie du territoire au financement des projets.

>> Revoir cette téléconférence

Intervenants :

- Francis Maréchal, maire adjoint aux travaux, à l'urbanisme et à l'énergie de la Ville de Loos-en-Gohelle

- Camille Egal, responsable du pôle Urbanisme, Environnement et Gestion de l'Espace à la Communauté de communes du Pays Solesmois

- Hélène Delhay, Espelia

- Paul-Jean Couthenx, Coopawatt

Animation : Sylvain Baudet, Territoires Conseils et Charlotte Tardieu, CLER - Réseau pour la transition énergétique.

Cette téléconférence ouverte à tou.te.s et gratuite a été organisée en partenariat avec Territoires conseils, service de la Banque des Territoires.