Le Rhein-Hunsrück, patrie des pionniers de la transition énergétique en Allemagne

 Le Rhein-Hunsrück, patrie des pionniers de la transition énergétique en Allemagne
Published by Yannick Régnier on 2020. 11. 03.

Le territoire de Rhein-Hunsrück est un pionnier de la transition énergétique en Rhénanie-Palatinat (Allemagne). Outre le climat, la population locale bénéficie de cette évolution : la transition énergétique crée une valeur ajoutée locale d'environ 44 millions d'euros par an.

Le Rhein-Hunsrück rassemble 100 000 habitants au sein de 137 communes, dont les trois quarts font moins de 500 habitants. C’est l’équivalent d’un Pays en France.

Au début des années 2000, le président Bertram Fleck (chrétien-démocrate) réalise l’ampleur de la fuite financière que représentent les factures d’énergies cumulées sur le territoire et prend la décision de relocaliser ces 350 millions d’euros par an en les convertissant en activités locales associées aux énergies renouvelables et économies d’énergie.

Sa stratégie énergétique comprend un ensemble d’actions, dont la plus structurante concerne le développement de l’éolien. Plus de 300 éoliennes sont présentes sur le territoire et bien acceptées, grâce à un ensemble de mesures : une concertation de qualité, une participation financière des acteurs locaux aux projets, la mise en place de dispositifs d’économies d’énergie financés par les retombées économiques, des prix de vente inférieurs au marché permis par l’intervention de fournisseurs locaux approvisionnés avec cette électricité locale.

Le territoire produit aujourd’hui 3 fois plus d’électricité qu’il n’en consomme. En une dizaine d’années, près de deux milliards d’euros ont été investis sur le territoire dans les énergies renouvelables, dont près de 10 % par les acteurs locaux. En retour, les retombées territoriales (taxes, location de terrain, bénéfices d’exploitation, activités administratives et financières induites, revitalisation agricole et accueil touristique...) sont estimées à 44 millions d’euros par an.

 

Note : la vidéo est en allemand. Si vous n'êtes pas germanophone, vous pouvez activer les sous-titres automatiques de YouTube et sélectionner "Traduire automatiquement" en français dans Paramètres. Ce n'est pas parfait, mais ça suffit pour comprendre l'essentiel.