Ingénierie publique territoriale: structurer le tissu des compétences du territoire à énergie positive

Published by Yannick Régnier on 20/01/2015

Pour passer des diagnostics et des études de potentiels aux projets énergétiques et actions d’animation, il faut des ressources humaines.

Existent-t-elles sur le territoire ? Pour quelles filières ? Pour quels publics cibles ? Sont-elles « compétentes » et assez nombreuses ? Se doter de la nécessaire expertise publique est un investissement productif, puisque les actions et projets induits sont des vecteurs d’économies ou de recettes. Comment dimensionner les équipes ? À quelles structures les rattacher ? Comment arbitrer entre la création de nouvelles structures, et le renforcement et/ou l’évolution des structures existantes pour diversifier et optimiser des compétences mutualisées complémentaires ?

Cet atelier a été animé par Emmanuel PONCET, responsable du domaine de compétences énergie-climat, INSET de Montpellier, Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT).

Expériences / Intervenants :

Combinaison d’ingénierie d’animation, de financement, d’accompagnement au service de la stratégie TEPOS 2014-2020 de la Biovallée

Philippe MEJEAN, chef de projet, Biovallée

 

 

Ingénierie d’animation, d’accompagnement et compétences techniques en matière de maîtrise d’usage

Cécile JULIARD, directrice adjointe, Communauté de communes des Landes d’Armagnac

 

 

Complémentarité des compétences sur un territoire départemental

Bernard TISSOT, responsable études projets travaux, SYDED du Lot

Alban AUBERT, directeur, Quercy Énergies

 

 

Cet atelier s'est déroulé le jeudi 25 septembre 2014 à Mimizan Bourg (CC de Haute Lande), dans le cadre des 4è rencontres nationales "énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive".