REVOIR LA TELECONFERENCE "Soutenir le développement de la méthanisation : de l’animation territoriale aux dispositifs de formation"

Unité de méthanisation de Linazay © Sergies

Unité de méthanisation de Linazay © Sergies

Published by Charlotte Tardieu on 31/01/2020

Du montage des projets à l’exploitation, quels sont les enjeux en termes de formation et d’animation territoriale pour créer les conditions du développement de la filière et faciliter les projets locaux ?

Les atouts de la méthanisation sont multiples : production en continu de biogaz pouvant suivant les installations être utilisée pour le chauffage, la cuisson, les transports ou encore l’électricité, valorisation des biodéchets, diversification des revenus pour les exploitations agricoles… Mais est-ce une source d’emploi ? Quels sont les métiers concernés ?

Au niveau national, l’étude d’impact de la filière biogaz sur l’emploi en France, réalisée en 2019 par le cabinet Transitions à partir de l’outil TETE « Transition écologique territoire emploi », estime les créations d’emploi entre 17 000 et 53 000 à l’horizon 2030, soit une multiplication au moins par 4 du volume d’emploi actuel. Parmi ces importantes créations d’emploi, les postes concernés sont principalement liés à l’ingénierie des projets ainsi qu’à l’exploitation et à la maintenance des unités de méthanisation. Le développement de la formation des porteurs de projets et des personnels d’exploitation / maintenance est donc un enjeu crucial pour le développement de la filière méthanisation, la qualité des unités et leur bon fonctionnement.

Dans un premier temps, Sarahlynn Rizard, animatrice de MéthaN-action, a présenté le fonctionnement de ce dispositif d’accompagnement des porteurs de projets en Nouvelle-Aquitaine et a exposé la complémentarité entre l’action régionale visant à assurer le dynamisme de la filière et les relais locaux, qui ont pour mission d’assurer l’émergence des installations (montages des projets, financements…).

Etienne Halbin, formateur à l’EPL Agro de la Meuse, a présenté l’offre de formation actuelle et en développement au sein de cet établissement agricole, composé de :

  • un diplôme universitaire “mise en oeuvre d’une unité de méthanisation”
  • un certificat de spécialisation “Responsable d’Unité de Méthanisation Agricole”

Un parcours spécifiquement destiné aux porteurs de projets est en cours de conception. Il associera des modules du parcours “maintenance et exploitation” aux modules “conception du projet”.

Les échanges à la suite de ces présentations ont permis de faire émerger plusieurs facteurs clés pour la poursuite du développement de la filière :

  • une meilleure valorisation des postes, pour les rendre plus attractif et remédier aux difficultés à pourvoir les postes en formation ou les offres d’emploi
  • un plus grand outillage des porteurs de projets sur la nécessité d’anticiper leurs besoins en recrutement (au moins un an à l’avance pour pouvoir recruter une personne formée)
  • l’intégration de modules sur l’acceptabilité des projets et le dialogue territorial dans l’offre de formation et d’accompagnement à l’émergence
  • parce que la formation permet d’anticiper et gérer les éventuels dysfonctionnement du process de méthanisation, elle est un gage de qualité utile pour assurer le bon fonctionnement de la filière et le respect de l’environnement.

Le webséminaire a été conclu par Etienne Halbin qui a rappelé que la méthanisation n’est pas seulement un enjeu pour la transition énergétique, mais aussi un levier pour la transition agricole.

“Aujourd’hui, la méthanisation permet d’économiser les énergies fossiles, mais aussi stocker du carbone au niveau des sols [grâce aux cultures intermédiaires, qui assurent un couvert végétal, enrichissent les sols alimentent le méthaniseur]  et arriver à atteindre cet objectif important de limitation du réchauffement climatique. C’est une nouvelle agriculture qu’on est en train de développer et la méthanisation est un maillon important de ce système”.

>> Revoir la téléconférence

Intervenant·e·s : 

  • Etienne Halbin, Professeur d'agronomie, EPL Agro de la Meuse. 
  • Sarhlynn Rizard, Animatrice MéthaN-Action, FRCUMA Nouvelle-Aquitaine

Supports de présentation :

Présentation du dispositif MéthaN-Action

Présentation des parcours en Méthanisation – EPL Agro de la Meuse

Présentation du dispositif Co’meth 47

Ce web-séminaire, organisé avec le soutien de GRDF, a été animé par Charlotte Tardieu et Elvire Paul, Responsables de projets au CLER – Réseau pour la transition énergétique.