Labo Paysages de l'après-pétrole : expérimenter des outils de découverte et de représentation des paysages au service des transitions

Publié par Esther Bailleul le 04/01/2017

Le laboratoire a mis en débat une démarche de travail qui permet de s'appuyer sur les paysages, d'orienter favorablement leur évolution au service des transitions énergétiques, environnementales, économiques, sociétales et sociales à mettre en œuvre dans les réalités spécifiques de chaque territoire.

Le collectif Paysages de l'après-pétrole (PAP) élabore avec des partenaires des outils d'analyse, de médiation, de représentation et de prospective. Ils mettent en évidence les caractéristiques et les ressources naturelles et humaines propres à chaque territoire, et permettent une visualisation des implications possibles des choix en matière de transition, sans tomber dans le travers du modèle.

Les outils proposés lors du laboratoire relèvent:

  • de la connaissance: à travers la découverte sur le terrain des singularités des paysages,
  • de l'animation: avec une adaptation contemporaine de la fresque des Effets du bon gouvernement (peinte par Lorenzetti en 1340, exposée à Sienne), d'une part, et des représentations paysagères du scénario agronomique Afterres 2050, d'autre part.

Ces trois outils ont été testés collégialement lors d'une sortie terrain. L'intérêt était de soumettre et de débattre la construction d'une méthode, de confronter à des regards extérieurs ces outils transposables et appropriables par les animateurs et les élus des territoires à énergie positive.

Ce labo a été animé par les membres du collectif Paysages de l'après-pétrole (PAP).

 

Le format de ce labo ne permet pas de restitution vidéo. 

Pour restituer le contexte, vous pouvez :

 

>> ACCÉDER À LA SYNTHÈSE DU LABO ET AU DOCUMENT DE PRÉPARATION

Ce labo s'est déroulé le vendredi 30 septembre 2016 dans la Vallée de Kaysersberg, dans le cadre des 6e rencontres nationales "énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive".