Tous les contenus des 9è Rencontres nationales TEPOS sont en ligne

Bandeau des Rencontres TEPOS 2019
Publié par Yannick Régnier le 18/12/2019

Les 9è Rencontres nationales "Énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive" ont eu lieu les 25-26-27 septembre 2019 à Clamecy. Elles ont été organisées par la Communauté de communes Haut Nivernais Val d'Yonne et le CLER - Réseau pour la transition énergétique, en partenariat avec la Région Bourgogne-Franche-Comté, l'ADEME, le Département de la Nièvre, le SIEEEN et la Ville de Clamecy. Le CLER a bénéficié du soutien de la Banque des Territoires et du CGET pour assurer son rôle de fil rouge de l'événement.

Ci-dessous sont rassemblés les compte-rendus et contenus des plénières et ateliers des Rencontres 2019, que vous pouvez consulter librement.

JOUR 1 - La chasse aux éléphants, mais pas ceux qu'on croit

Béatrice SANTAIS, présidente de Coeur de Savoie et maire de Montmélian a d’abord passé le témoin à Gilles NOEL, vice-président du Haut Nivernais Val d'Yonne. Elle a apporté un salut très amical de la part de toutes les personnes qui avaient concouru à l'accueil de l'événement l'année dernière, et rappelé que "tous y avaient pris un plaisir fou".

-----

Une table ronde  a ouvert l'après-midi avec trois élus engagés pour l’autonomie énergétique :

  • Gilles NOËL, Vice-président Attractivité et développement de la communauté de communes Haut Nivernais Val d'Yonne
  • Jean-Luc SALAMOLARD, Vice-président au développement durable et l'environnement de la communauté de communes de Puisaye-Forterre
  • Pierre LEROY, Président du Pays Grand Briançonnais

 

Animés par Yannick Régnier, les échanges ont permis de mettre en valeur les démarches des trois territoires : ce qui motive leur engagement, la manière dont ils structurent leur approche méthodologique, l'importance du lien aux habitants et aux initiatives locales, leurs réalisations concrètes et leurs attentes vis-à-vis de l'Etat.

-----

L'accompagnement et l'animation de la transition énergétique en région ont été au centre de la table ronde suivante avec :

  • Marie-Guite DUFAY, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté
  • Blandine AUBERT, Directrice de l'ADEME Bourgogne-Franche-Comté

Marie-Guite Dufay a pris ancrage sur les interventions précédentes, pour donner sa lecture des enjeux et exposer l'action conduite par la Région en faveur des territoires. Elle a donné du souffle à l'engagement régional de devenir "région à énergie positive".

Blandine Aubert a mis l'accent sur trois points précis : l'importance de l’ingénierie dans les territoires ; le rôle clef de la capitalisation et l'animation de réseau ; la cohérence et la lisibilité de l’environnement réglementaire et incitatif pour permettre aux territoires de construire leur action dans la durée.

 -----

"On ne ramasse pas une pierre avec un seul doigt", dit un proverbe africain. Pierre CALAME, Président du conseil de la Fondation Charles Léopold Meyer pour le progrès de l'homme, a placé la gouvernance multi-niveaux au cœur de la fabrique des transitions territoriales, dans son intervention sur la "chasse aux éléphants".

Enfin, en conclusion de la plénière, les élus pionniers et acteurs mobilisés pour les accompagner, membres de la commission Territoires du CLER, ont lancé un appel aux responsabilités.

Les territoires souhaitant participer à ces échanges et ces mobilisations peuvent contacter le réseau, et même le rejoindre tout au long de l’année  !

JOUR 2 - Les ateliers et formations, matière à apprendre et à échanger

Le deuxième jour a été consacré intégralement à des ateliers de 3 heures, soit au format "informations et échanges", soit au format "co-construction". Les diaporamas des ateliers sont disponibles en ligne :

 -----

En outre avaient lieu quatre "zooms sur" pour explorer un sujet dans le détail :

JOUR 3 - approches thématiques pour élargir la réflexion

Le dernier jour des rencontres a vu se dérouler deux tables rondes, et une séquence participative originale intitulée "Voyage vers le futur".

La première table ronde de la plénière de clôture intitulée « Développement, coopération, transition » a croisé différents points de vue pour investiguer la possibilité que l’alliance des fondamentaux du développement, de la coopération et des transitions préfigure un nouveau modèle de société. Les représentants des structures nationales ont par ailleurs échangé sur le manière de construire cette hypothèse ensemble.

Sont intervenus :

  • Claude GRIVEL, président de l'UNADEL
  • Samuel AUBIN, sociologue, chargé de projet de recherche au Collège des transitions sociétales
  • Patrice VUIDEL, consultant chercheur associé au laboratoire d'intervention et de recherche ATEMIS
  • Jean-Baptiste LEBRUN, directeur du CLER - Réseau pour la transition énergétique

-----

Dans la continuité de cette table ronde, Julian Perdrigeat, directeur de cabinet de Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle, a porté l'intention de coopération du CLER - Réseau pour la transition énergétique au sein de la Fabrique des transitions, une alliance des acteurs de la transition.

Construit avec le soutien des membres de la commission Territoires du CLER, son manifeste a reçu un large soutien par acclamation des 250 participants présents à la plénière de clôture.

-----

Emilie Mauroy, consultante et facilitatrice indépendante, a invité les 250 participants de la plénière à « voyager » en leur racontant l’histoire d’une commune rurale un jour de septembre 2050.

Installez-vous confortablement. Prenez 3 grandes inspirations et expirations. Vous pouvez fermer les yeux si vous le souhaitez. Vous êtes prêt ? C’est parti.

-----

Travailler sur la sobriété, ce n’est pas revenir à la bougie. C’est se préparer à une contrainte énergétique durable ou temporaire, s’adapter à une offre énergétique entièrement renouvelable, répartir plus équitablement l’énergie disponible, renforcer la capacité d’adaptation, la résilience des territoires et de leurs populations. En un mot, se préparer au monde de demain.

Les deux intervenantes sont revenues sur la manière dont la sobriété est considérée dans la prospective, les scénarios, la planification. Elles ont décrit comment mener des politiques publiques locales de sobriété énergétique, en prenant compte des freins et leviers rencontrés sur le terrain.

Ont débattu :

  • Barbara NICOLOSO, chargée de mission Politiques publiques de sobriété énergétique, Virage énergie
  • Yamina SAHEB, consultante sénior en politique énergétique, OpenExp
 

.

En 2020, les Rencontres TEPOS reviennent sur leur lieu de naissance : Le Mené en Bretagne !

Les Rencontres 2019 se sont closes avec le passage de témoin à la commune Le Mené, où se tiendront les 10è rencontres les 23-24-25 septembre prochains.

D’ici là, restez branchés au réseau TEPOS grâce à notre lettre d’information !