Rencontres nationales Territoires de l'après-pétrole : l'atout du paysage

Rencontres nationales Territoires de l'après-pétrole : l'atout du paysage
Publié par Yannick Régnier le 05/06/2018

Le Collectif Paysages de l’après-pétrole et la Mission Bassin Minier vous donnent rendez-vous les 5 et 6 décembre 2018 dans le Bassin minier et au Musée du Louvre Lens pour travailler à la construction des paysages de l’après-pétrole. Sept expériences européennes de transition écologique seront confrontées à cette occasion.

Prendre en compte les usages et les représentations des populations

Pour économiser les ressources, les territoires en transition utilisent leurs forces vives humaines et naturelles locales. Pour que les nouveaux équipements soient bien acceptés, ils prennent en compte les usages et les représentations des populations. La transformation des territoires par les approches paysagères permet de relever les défis de la transition écologique. Ces approches apportent des solutions d’aménagement adaptées aux enjeux locaux énergétiques et sociaux. Les expériences de sept territoires européens alimenteront ces Rencontres nationales « paysages de l’après-pétrole » par leur cas concrets et éprouvés.

Mettre en débat des solutions concrètes

S’adressant aux collectivités, aux élus, aux professionnels intervenant sur l’aménagement des territoires - agences d’urbanisme, ingénieurs, agronomes et architectes - comme au grand public - habitants, enseignants, étudiants, acteurs locaux, associations, agriculteurs -, ces Rencontres mettront en débat des solutions concrètes pour inventer les paysages de l’après-pétrole.

Un territoire symbole de la reconversion "après carbone"

Inscrites sur le territoire du Bassin Minier, précurseur en France des démarches territoriales de développement durable et de transition vers un « après carbone », elles ont pour ambition d’inspirer de bonnes pratiques pour tout territoire engagé dans un projet de développement durable.

→ Le 5 décembre 2018, en prélude à la journée de colloque, des visites de terrain enrichiront les débats : reconversion du site minier du 9-9bis, ascension d’un terril à Loos-en-Gohelle - ville pilote du développement durable et désirable -, visite d’une cité minière et d’un terril reconverti à Pecquencourt et Rieulay ... Une journée d’arpentage et de débats en marchant. Comment le bassin minier conjugue-t-il histoire sociale et modernité? Quelle gestion durable des “paysages culturels évolutifs vivants” reconnus par l’Unesco comme Patrimoine mondial?

→ Le 6 décembre 2018, au Louvre-Lens, 7 territoires européens sont invités à témoigner autour de trois tables rondes transversales : transformations agricoles, rénovation urbaine et périurbaine, sobriété énergétique et production d’énergies renouvelables. Engagées dans les mêmes défis et les mêmes urgences, comment ces expériences ont-elles mis en œuvre leurs transitions territoriales par le paysage ? Comment l’approche paysagère facilite-t-elle les transitions? Quelles sont les conditions de la réussite collective des projets paysagers territoriaux?

Les acteurs de l'événement

Le Collectif « Paysages de l’après-pétrole » réunit 50 professionnels de l’aménagement, convaincus que l’approche paysagère, transversale par essence, facilite la mise en œuvre des transitions nécessaires dans les territoires. Le Collectif étudie et promeut les expériences de territoires qui ont su inventer de nouveaux espaces de vie facilitant une transformation de leurs façons d’habiter, de se déplacer, de travailler. Ces territoires ont inventé de nouveaux paysages économes et adaptés aux usages d’une société équitable, harmonieuse et durable.

Le CLER - Réseau pour la transition énergétique fait partie des nombreux partenaires de l'événement, et représente avec l'association négaWatt les acteurs de l'énergie durable.

Les Rencontres sont soutenues par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme et le Centre Ecodéveloppement de Villarceaux.