Rencontres du CLER 2018 : où parlera-t-on territoire ?

Rencontres de la transition énergétique 2018
Publié par Esther Bailleul le 23/04/2018

Le CLER se donne rendez-vous à Artigues-près-Bordeaux du 30 mai au 1er juin 2018 pour les rencontres annuelles du réseau et l'assemblée générale de l'association. Plus de 160 participants sont attendus, parmi lesquels des collectivités, des associations, des entreprises ou des organismes de formation impliqués dans la transition énergétique.

Vous êtes plus particulièrement concernés par les questions territoriales ? Petit aperçu du programme de ces trois jours de débats et d'ateliers. Le programme complet est par ailleurs disponible sur le site du CLER, avec le formulaire d'inscription. A vos agendas !

Mercredi 30 mai - Plénière et ateliers

Après une matinée consacrée à l’ouverture des Rencontres et à une table-ronde, l'après-midi est consacrée aux ateliers thématiques, courts ou longs. Le réseau TEPOS propose un atelier court, pour lequel deux sessions successives sont organisées. Vous pouvez donc participer à un autre atelier court au choix.

14h-15h30 ou 16h-17h30 : Nouvelles solidarités entre territoires urbains et ruraux

Alors que des grandes villes comme Paris se donnent un objectif 100 % énergies renouvelables, la question des coopérations entre territoires urbains et ruraux devient plus prégnante. En effet, les villes ne pourront pas couvrir leurs besoins en énergie avec des productions locales uniquement, même en réduisant fortement leurs consommations. Et les campagnes sont le plus souvent soumises à l’influence des métropoles et  agglomérations, avec de fortes conséquences en matière  d’urbanisme et de mobilité.

Dès lors, comment les territoires urbains et ruraux peuvent-ils agir conjointement en faveur de la transition énergétique ? Quels autres acteurs peuvent contribuer à cette coopération ? Cet atelier vise à confronter les besoins et les contraintes de différents acteurs pour exposer les enjeux de cette coopération et donner matière à échanges. Les modalités concrètes des partenariats seront également abordées.

Intervenants (sous réserve) :

  • Patrick Sabin, vice-président de la Communauté de communes Coeur Haute-Lande
  • Patrick Faucher, directeur de l’énergie, de l’écologie et du développement durable à Bordeaux Métropole
  • Jean-Yves Grandidier, président de Valorem

Jetez un oeil au programme complet, car les autres ateliers ont aussi souvent des liens avec des enjeux territoriaux !

Jeudi 31 mai - Rencontres des réseaux et rencontres thématiques

9h-12h30 : Territoires à énergie positive, passe le message à ton voisin

Le réseau Territoires à énergie positive vient d’achever sa 7ème année d’existence, et le concept séduit de plus en plus, puisque le réseau est passé de 12 à près de  120 membres. Les membres du réseau sont en mesure de montrer par l’exemple les multiples bénéfices d’une démarche TEPOS : projets concrets, emplois,  développement local... L’enjeu est maintenant de “massifier” les démarches locales et les projets, de passer de la marge à la norme ! Aujourd’hui, certains pionniers de la transition énergétique locale et « ambassadeurs » du réseau souhaitent aller encore plus loin en engageant d’autres territoires et parties prenantes dans la démarche.

Comment mettre en valeur le chemin parcouru et permettre aux acteurs du réseau de mobiliser autour d’eux ? Cet atelier aura pour but de préfigurer une campagne collective de promotion des TEPOS. Différents temps d’échanges nous permettront de partager nos visions pour fédérer nos arguments et mettre en récit nos pratiques.

Animatrice : Esther Bailleul, chargée de mission Territoires au CLER

14h-17h30 : La transition énergétique territoriale, combien ça rapporte ?

Au-delà de ses bénéfices environnementaux, la transition énergétique territoriale aura rapidement un impact positif sur l’économie et l’emploi local. Le chiffrage et la valorisation de ces bénéfices socio-économiques, existants ou attendus, de la transition énergétique représentent donc un levier puissant de mobilisation des élus et acteurs économiques des territoires, leur révélation peut réellement faire bouger les lignes.

  • Comment inviter les décideurs locaux à inverser leur questionnement, de « combien ça coûte ? » à « combien ça rapporte ? » ?
  • Comment mettre les membres du CLER en capacité de les accompagner dans ce changement de perspective ?

A partir de la présentation d’un premier panorama de l’existant, nous travaillerons ensemble avec des méthodes participatives pour co-construire des contenus utiles dans le cadre de nos travaux en cours (phase amont).

Intervenant : Baptiste Arnaud, chef de projets chez Transitions

Animateur : Yannick Régnier, responsable de projets au CLER

Vendredi 1er juin - Assemblée générale

La matinée sera consacrée à l’Assemblée générale du CLER et au débat d’orientation, et sera suivie de visites à Bordeaux, à tonalité énergétique ou artistique.

A très bientôt à Bordeaux. Inscrivez-vous dès maintenant !