Bilan d'étape de l'AMI TEPOS en Rhône-Alpes

Bilan d'étape de l'AMI TEPOS en Rhône-Alpes
Publié par Yannick Régnier le 27/11/2013

A l'occasion de la 12ème rencontre du réseau régional "énergie - climat", le 26 novembre 2013 à Lyon, la Région et l'ADEME Rhône-Alpes ont présenté un bilan d'étape de l'AMI TEPOS.

Lauréats de l'AMI TEPOS à la fin 2013

L'appel à manifestation d'intérêt TEPOS court de manière pérenne depuis son lancement il y a un an et demi, et est rythmé par des dates limites de dépôt de candidatures récurrentes, intervenant à peu près tous les six mois. A chaque échéance, les dossiers sont évalués par un jury et les candidats sont soit sélectionnés directement, soit invités à améliorer leur dossier en vue d'une prochaine échéance.

Voici la liste des territoires retenus jusqu'à présent:

A l'issue de la session de novembre 2013, les premiers territoires isérois devraient rejoindre le mouvement.

Les prochaines échéances sont déjà connues: 15 mars, 15 juin et 15 novembre 2014, 15 juillet 2015.

Recrutement d'une AMO régionale

Les partenaires régionaux avaient lancé une consultation pour le recrutement d'une assistance à maitrise d'ouvrage régionale au début de l'année scolaire. La mission consiste à animer un réseau constitué par les territoires lauréats et leurs AMO, à capitaliser les expériences et les résultats, à apporter de la matière grise additionnelle (technique, juridique, financière) aux territoires et à assurer le lien avec les autres acteurs et réseaux concernés par la dynamique rhonalpine.

La commission d'appel d'offres s'est réunie le 13 novembre et le choix du prestataire a été arrêté avec le vote du conseil régional en date du 20 décembre. Sa mission débute en janvier 2014.

Un AMI ouvert à tous types de territoires de compétences

L'approche régionale en Rhône-Alpes présente une spécificité au regard des autres dynamiques, nationale ou régionales, en cours. En effet, les aires urbaines sont concernées par l'AMI TEPOS et aussi invitées à y répondre, sous certaines conditions:

  • travailler à l'échelle d'un large bassin de vie incluant des zones très peu denses et/ou nouer un partenariat avec un territoire rural connexe;
  • répondre mettre l'accent sur la sobriété et l'efficacité énergétiques, ainsi que l'innovation et la R&D sur les réseaux et le stockage, en zone dense;
  • collaborer entre aire urbaine et zone rurale pour la production d'énergies renouvelables.

A ce titre, le groupement Chambéry Métropole + PNR du Massif des Bauges + CA Annecy fait figure de pilote. Il pourra être rejoint par la future agglomération de Valence et Romans, quand elle sera opérationnelle.