Best of TEPOS : méthanisation

Unité de méthanisation de Linazay

Unité de méthanisation de Linazay © Sergies

Publié par Esther Bailleul le 20/03/2018

Après le premier "Best of TEPOS" consacré à l'agriculture, le présent article concerne en toute logique la méthanisation. Abordée à maintes reprises par le CLER et le réseau TEPOS, en tant que mode de production d'énergie mais aussi plus largement en tant qu'outil de transition écosystémique (agricole, environnemental...), elle méritait d'avoir son propre Best of !

De quoi parle-t-on ? Pour commencer, un point sur le biogaz

Pourquoi développe-t-on la méthanisation dans les territoires ? Pour produire du gaz renouvelable. Or, le gaz renouvelable et les projets associés sont toujours moins connus et moins médiatisés que les renouvelables électriques. Pourtant, le scénario négaWatt donne une place centrale au gaz renouvelable en 2050. Plus récemment, après son étude sur le mix électrique, l’ADEME a rendu publique l’étude « Un mix de gaz 100% renouvelable en 2050 ».

Quel rôle du gaz renouvelable dans la transition énergétique ? Où en est la filière ? Mettez-vous à jour grâce au webinaire du CLER "Le biogaz dans la transition énergétique", avec :

  • Simon METIVIER – Solagro
  • Armelle DAMIANO – AILE

Cliquez ici pour revoir le webinaire et accéder aux présentations.

 

Les Monts du Lyonnais, un territoire mobilisé sur la méthanisation

La méthanisation joue un rôle central dans le scénario TEPOS et le bouquet énergétique futur des Monts du Lyonnais, car le territoire constitue une terre d’élevage laitier et s’avère bien pourvu en industries agroalimentaires.

Pour en savoir plus sur la stratégie du Syndicat intercommunautaire des Monts du Lyonnais (aujourd'hui devenu Communauté de communes), consultez notre article détaillé et visionnez la téléconférence où témoigne la collectivité.

L'approche transversale du SIMOLY peut être retrouvée également à plus petite échelle dans la commune de Saint-Jean-Lachalm, en Haute-Loire : voir notre article.

Un projet pilote de méthanisation : Géotexia dans le Mené

Première unité de méthanisation territoriale en France, inaugurée en 2011 après 10 ans d'efforts (et encore plus d'années de dynamique collective) et à l'occasion des premières rencontres TEPOS du Mené, Géotexia a fait l'objet de nombreux retours d'expérience. Les étapes initiales de ce projet sont décrites dans notre rapport Financer le développement de projets d'énergie renouvelable d'intérêt territorial (pages 35-36). Par ailleurs, son premier président Dominique Rocaboy a témoigné aux Rencontres TEPOS :

Deux autres projets intéressants ont fait par ailleurs l'objet d'une bonne pratique : le centre bioénergétique LIGER, à Locminé, et Gâtinais Biogaz.

Retours d'expérience variés

Outre l'expérience de Géotexia, les ateliers des Rencontres ont abordé la méthanisation à de nombreuses occasions.

Retrouvez tous les autres retours d'expériences, qui offrent différentes approches du sujet :

La méthanisation au sein de l'écosystème local : faire de la méthanisation un outil de gestion territoriale de la matière organique (Figeac, 2017)

  • Économie circulaire de la matière organique dans le Lauragais
  • Projet de méthanisation territorial Méthalayou, avec injection du biogaz et financement participatif
  • Un projet de méthanisation en lien avec les acteurs locaux et favorisant le passage à des pratiques agroécologiques

Méthanisation territoriale : dynamiques agricoles collectives (Mimizan, 2014)

  • Panorama des différents projets de méthanisation territoriale dans les TEPOS
  • Retour d’expérience des projets TIPER et CAPTER Méthanisation dans le Thouarsais et nouveaux projets
  • Étude-action participative sur le potentiel de méthanisation territoriale à Valence Romans

En plus des présentations, retrouvez la restitution vidéo des échanges de l'atelier en plénière.

Projets citoyens : créer une dynamique territoriale par la participation de tous (Cluny, 2013)

  • Projet de méthanisation collective de Cluny-Jalogny

La biomasse animale et végétale : comment engager des projets de territoire (Le Mené, 2011)

  • Un projet de méthanisation en Mayenne par Laurent Taupin, agriculteur
  • La méthanisation territoriale : une logique de partenariat

Bonus : des débouchés pour le biogaz

Le gaz produit peut bien sûr être utilisé en production d'électricité et/ou de chaleur (par exemple en réseau de chaleur en complément du bois dans l'exemple de la CC Vic-Montaner), mais aussi en biométhane carburant (projet Agribiométhane à lire pages 35-36 de notre publication Mobilité, énergie et développement local).

Vous connaissez d'autres expériences lumineuses sur le sujet ? N'hésitez pas à nous les faire connaitre ! Ecrivez-nous à contact (a) tepos.fr