Itinéraire de formation "Politique de transition énergétique en territoire rural"

Session de formation à la transition énergétique
Publié par Yannick Régnier le 12/04/2016

Le CNFPT propose, en collaboration étroite avec le CLER et le réseau Territoires à énergie positive, un nouvel itinéraire de formation intitulé "La politique de transition énergétique en territoire rural" (télécharger la présentation). Au menu, trois modules transversaux et sept modules sectoriels. Les premières sessions sont organisées dès juin 2016. A suivre sans modération !

 

.

La transition énergétique, levier de développement des territoires

Les politiques locales de transition énergétique sont des leviers potentiels de développement socio-économique (création d’activités et d’emplois, réduction de la précarité et de la vulnérabilité énergétiques) des territoires. Ces politiques peuvent se décliner selon diverses actions dans de nombreux domaines de compétences des collectivités :

  • la massification des actions de rénovation énergétique des logements, véritable source de dynamisation du secteur du bâtiment ;
  • le déploiement d’une offre structurante d’animation en matière de mobilité durable ;
  • le développement d’unités de production locale d’énergie renouvelable générant des revenus à l’échelle du territoire ;
  • la création de filières professionnelles locales valorisant les ressources locales à l’aide de nouveaux modèles économiques ;

Un rôle renouvelé pour la collectivité locale

La collectivité est ainsi invitée à se positionner au coeur du processus de transition énergétique et à saisir toute opportunité pour mobiliser, accompagner et fédérer autour des projets. Pour être légitimées et se révéler efficientes, ces nouvelles modalités de gouvernance (dimension multi-partenariale et multi-niveaux, repositionnement des acteurs) devront être affichées, partagées et assumées par la collectivité qui fera preuve d’exemplarité (bâtiments publics performants, maitrise d’usage). La mise en œuvre de ces actions nécessite une mutation, une adaptation (permanente ou temporaire) et une ouverture des organisations de la collectivité pour répondre à des besoins évolutifs de mutualisation des moyens et des compétences, d’optimisation financière de l’offre de service public et d’intégration de l’action de chaque acteur local.

Le CNFPT et le CLER, partenaire d'un itinéraire de formation

Le CNFPT, contributeur du développement des territoires par la formation des agents territoriaux, par la promotion de projets innovants et par le partage d’expériences accompagne les collectivités dans leur processus de transition énergétique, veut favoriser l’engagement de politiques publiques de transition énergétique, notamment celles développées par les territoires ruraux.

Le CLER, réseau pour la transition énergétique, a fondé et anime le réseau national des territoires à énergie positive (TEPOS) depuis 2011. Il organise des temps d'échanges entre territoires engagés, en présentiel ou à distance. Il capitalise et diffuse de nombreux retours d’expériences et témoignages issus du terrain. Enfin, il est force de proposition auprès des partenaires institutionnels et participe à l’élaboration d’un contexte plus favorable à la transition énergétique territoriale.

Avec le nouvel itinéraire "La politique de transition énergétique en territoire rural", préparé et mis en œuvre en collaboration étroite avec le CLER et le réseau Territoires à énergie positive, le CNFPT souhaite organiser un parcours de formation concernant les spécificités et les pratiques nouvelles de ces territoires eu égard aux problématiques énergétique et de changement climatique : ressources renouvelables abondantes de ces territoires peu denses, moyens humains et financiers limités, rôle déterminant des partenariats entre les acteurs locaux d’une part et de l’organisation territoriale d’autre part.

Objectif : montée en compétences des agents territoriaux

Les objectifs de formation de l’itinéraire visent prioritairement la montée en compétences des agents territoriaux impliqués dans ces politiques publiques locales :

  • Connaître les enjeux et la dimension transversale (aspects économique, social et environnemental) de la transition énergétique ;
  • Être en mesure de concevoir et conduire un projet territorial de transition énergétique au service du développement local ;
  • Structurer l’ingénierie locale (compétences et moyens) ;
  • Mettre en place une animation territoriale pour mobiliser tous les acteurs et organiser localement la maitrise de la demande, la distribution et la production de l’énergie renouvelable ;

Chaque session de formation (aire de recrutement nationale) sera réalisée en partenariat et au sein d’un territoire rural pionnier ou expérimentant des actions dans la thématique traitée.